Tourisme, les 10 incontournables à visiter au Mexique

YE

1. Yelapa : un petit village de pêcheurs, entre océan Pacifique et jungle tropicale

Sur la côte Pacifique, très proche de la célèbre station balnéaire mexicaine de Puerto Vallarta, se trouve la paisible Yelapa, une petite communauté de pêcheurs qui vit au paradis! À Yelapa, on se déplace encore à dos de cheval, on est loin de la frénésie du monde moderne. Ici on vit au rythme de la mer et de la jungle. Bien connue des touristes Canadiens, Yelapa est un eldorado pour tous ceux qui rèvent de se ressourcer au plus proche de la nature. De quoi vous faire déconnecter.

AQW

2. Guanajuato : une ville coloniale colorée

Située à quelques 300 km au nord ouest de Mexico DF, Guanajuato est inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1988. Ville coloniale fascinante mais aussi berceau de l’indépendance du pays, Guanajuato a une alchimie unique. Visiter Guanajuato, c’est découvrir le coeur du Mexique avec son lot de traditions et spécialités locales. Tous les ans s’y tient le Festival international Cervantino, consacrant les arts de la scène, sorte de festival d’Avignon mexicain. Guanajuato c’est aussi une vallée pittoresque, où des milliers de maisons colorées ont été construites à flanc de la montagne, la vue depuis le monument du Pípila est juste époustouflante!

3. Cholula et son église construite sur une pyramide Maya

Le Mexique, c’est la garantie de voir des chefs d’oeuvre de la religion chrétienne avec toutes les magnifiques églises et cathédrales construites après la Conquète espagnole du XVI ème siècle. L’église de Cholula est une des plus impressionantes, située dans l’État de Puebla, à 2 heures de la ville de Mexico. Entourée de volcans de plus de 5000 mètres d’altitude, l’église de Cholula est perchée sur des pyramides Maya, aujourd’hui recouvertes de végétation. C’est dans les années 1930, que des fouilles archéologiques poussées ont révélé ce qui se cachait réellement sous les fondations de l’Église Notre Dame du Bon Secours: six pyramides construites au fil des siècles par les différentes civilisations ayant peuplées la cité sacrée, incroyable!

TU

4. Tulum pour ses plages paradisiaques

La Riviera Maya peut décourager plus d’un voyageur en quête d’authenticité… Si Cancún et Playa del Carmen sont à éviter, Tulum a su garder son côté traditionnel et échapper au tourisme de masse. Tulum, c’est à la base un petit village de pêcheurs, dont les plages paradisiaques font sa renommée internationale aujourd’hui. Tulum, c’est aussi et surtout une ancienne cité Maya superbement nichée en bord de mer des Caraïbes. Un point stratégique pour le commerce péninsulaire avant la colonisation espagnole. Grandiose.

FOL

5. Xochimilco pour le folklore

Xochimilco, à moins d’une heure du centre de Mexico, est une excuse parfaite pour passer une journée relax au fil de l’eau. Ici, c’est un peu la Venise du Mexique, vous vous laissez conduire dans des embarcations hautes en couleur et sans moteur, pour plus de tranquilité. Partager le bateau avec plusieurs amis et goûter aux spécialités locales qui vous seront apportées en cours de route par les commerçants flottants. Très folklorique, vous ne manquerez non-plus les chansons des mariachis.
On boit, on mange, on rit et on passe un bon moment.

SIA

6. La réserve de biosphère de Sian Ka’an : un paradis de nature

Certains pourraient penser qu’il n’y a que des grandes villes extrêmement peuplées au Mexique, cependant la nature y est incroyable et très sauvage par endroit. La réserve de biosphère de Sian Ka’an en est un très bon exemple. Troisième plus grande réserve naturelle protégée du Mexique, c’est un paradis pour les amoureux de la nature. Située à quelques kilomètres seulement de Tulum, Sian Ka’an est un autre site classé par l’Unesco pour sa biodiversité unique. Important sanctuaire pour des centaines d’espèces animales, c’est un site qui se visite à bord d’un petit bateau, de canal en canal et au chant des oiseaux tropicaux. Magique.

BAC

7. Bacalar et sa lagune aux 7 couleurs

Peu de touristes prennent la peine d’aller à Bacalar, plus éloignée des grandes stations balnéraires de la côte Caraibe mexicaine (4h de voiture, 6h de bus de Cancún). Ils ont tort! Loin de la masse et des grands resorts hôteliers, Bacalar est un lieu idyllique dans un cadre naturel luxuriant. L’attrait majeur de la petite ville? Sa lagune aux sept couleurs qui décline toute une palette de tons bleus et turquoises. L’eau est transparente, chaude et peu profonde, que demander de plus?

8. Calakmul, une des plus importantes cités Maya

Le Mexique regorge de vestiges archéologiques, témoins de civilisations millénaires. Calakmul, à la frontière du Guatemala, était l’une des plus importantes cités Maya à l’époque. S’y rendre c’est comme jouer à Indiana Jones. Encore peu de touristes la visitent et l’on se retrouve souvent seul, en haut de pyramides encerclées par la jungle, les singes hurleurs et le très discret jaguar. La nature à l’état pur!

9. Cénote Nomohzón pour une baignade inoubliable

Le Yucatán est une région mexicaine exceptionnelle, notamment grâce à ses cenotes. Phénomène géologique unique, les cénotes, sont des puits d’eau douce qui se sont naturellement creusés dans les cavités calcaires de la plaine yucatèque. Aujourd’hui ils offrent des opportunités de baignade rafraichissante et magique. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut nager dans un trou bleu, à 15 mètres sous terre, profond de 50 mètres! Il y aurait plus de 10 000 cénotes dans le Yucatán, tous n’ont pas encore été découverts, beaucoup sont cachés et peu accessibles. Le cénote Nomohzón est spectaculaire et c’est encore un petit coin secret.

10. Celestún pour y découvrir la plus grande colonie de flamants roses américains

De la nature et encore de la nature ! Cap à l’Ouest du Golf du Mexique, à 1 heure de route de Mérida. La réserve de biosphère de Celestún est un site magnifique qui compte la plus importante colonie de flamants roses américains (une des six espèces de flamants). Des bateaux vont emmèneront observer ces oiseaux fascinants et vous feront aussi découvrir une forêt pétrifiée. Vous pourrez nager dans de l’eau douce bordée de mangrove, véritable poumon des littoraux tropicaux.

MEX

Si vous avez aimé cet article, merci de liker, partager, commenter … faire vivre le blog et notre page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :