Porter Airlines veut souligner la journée internationale de la femme

Communiqué de Porter Airlines

Porter Airlines veut souligner la journée internationale de la femme
Porter Airlines lance Women Soar at Porter dans le but de promouvoir les perspectives d’emploi pour les femmes dans le secteur de l’aviation. Ce projet coïncide avec la Journée internationale de la femme, le 8 mars.

Women Soar at Porter vise à combler le fossé entre les genres dans tous les secteurs de l’organisme, y compris les pilotes, le leadership et les opérations au sol, ainsi que différents autres groupes sous-représentés.

Les initiatives comprennent : la création d’un groupe de ressources pour le développement international, l’établissement de relations avec des écoles secondaires, des collèges et des écoles de pilotage, et la constitution de partenariats avec des organismes qui favorisent la participation des femmes dans les domaines de l’aviation et de l’aérospatiale.

Initialement, l’objectif sera d’accroître le nombre de femmes pilotes chez Porter. À l’heure actuelle, 12 p. cent des pilotes de la compagnie aérienne sont des femmes, soit plus du double de la moyenne de l’industrie, qui se situe à environ 5 p. cent.

«Women Soar at Porter témoigne de la motivation des membres de notre équipe à promouvoir le changement et à faire tomber les barrières», a déclaré Robert Deluce, président-directeur général de Porter Airlines. «En général, les femmes sont sous-représentées dans l’industrie de l’aviation. Il doit se produire un changement fondamental de la pensée. Être pilote – ou ingénieur de maintenance ou cadre – est un travail pour toute personne qui souhaite travailler fort et qui est passionnée par ce qu’elle fait.»

Au début, l’aviation était une industrie dominée par les hommes et c’et encore le cas pour beaucoup de postes. Les jeunes femmes ne voient donc pas toujours les possibilités qui leur sont offertes dans l’industrie.

On croit également à tort qu’une carrière de pilote de ligne signifie qu’il faut régulièrement être loin de la maison pendant de longues périodes. Ce n’est pas toujours le cas. Chez Porter, les pilotes qui ont une certaine ancienneté peuvent choisir des horaires de vol qui leur permettent d’être à la maison avant ou après l’école avec leur famille, ou des horaires qui leur permettent de réaliser leur rêve de voyager. La souplesse est un avantage clé des horaires de Porter.

Comme autre initiative, il y aura la création d’un poste d’ambassadeur du recrutement de pilotes. Cette initiative est fondée sur l’élaboration d’un programme de mentorat externe pour les candidats offrant un haut potentiel – tant chez les femmes que chez les hommes.
Certaines femmes pilotes, gestionnaires, employées au sol et autres chez Porter représenteront la compagnie aérienne au cours des deux prochaines activités visant à accroître la sensibilisation aux femmes dans l’aviation et à faire participer la génération plus jeune.

Pour la deuxième fois de son histoire, Porter fera atterrir un Bombardier Q400 à l’aéroport international de Waterloo (YFK). En juillet 2010, la reine Elizabeth II et le duc d’Edinburgh ont fait le trajet aller-retour sur un vol nolisé spécial de Porter de l’aéroport Billy Bishop de Toronto à Waterloo dans le cadre de leur visite royale. Le 5 mars, un équipage de Porter composé entièrement de femmes effectuera le vol de 12 minutes jusqu’au Centre de pilotage de Wellington Waterloo pour souligner la Journée de la femme dans le cadre de l’activité Girls Can Fly. Cette activité vise à faire participer des centaines de jeunes filles à des activités liées à l’aviation, comme des expositions, des vols gratuits (préinscription requise) et une série de pilotes conférenciers. Les filles pourront également visiter l’avion de Porter et prendre des photographies dans le poste de pilotage.

#GirlsTakeFlight – Le samedi 12 mars
Après la Journée internationale de la femme, 200 filles et jeunes femmes prendront leur premier vol dans le cadre de l’activité Girls Take Flight, organisée par les Ninety-Nines et le Centre de pilotage de Durham à Oshawa, en Ontario. Les participantes pourront également voir un minitunnel aérodynamique en action, faire l’essai du simulateur de vol, entendre des récits inspirants de femmes actives dans le secteur de l’aviation et voir de près beaucoup d’avions.

Si vous avez aimé cet article, merci de liker, partager, commenter … faire vivre le blog et notre page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :