Une hôtesse de Brussels Airlines, diagnostiquée par erreur de la grippe, décède de la malaria à son retour du Cameroun

Inge Ceulemans, une hôtesse de l’air de Brussels Airlines (55 ans), est décédée la semaine dernière des suites de la malaria après avoir été piquée par un moustique lors d’un vol au Cameroun. C’est le premier décès dû à cette maladie au sein de la compagnie aérienne belge.

Le quotidien « Het Laatste Nieuws », qui révèle l’information, a recueilli le témoignage d’une proche de l’hôtesse.

« Inge venait de revenir de Yaoundé (capitale du Cameroun) après avoir été retardée sur place. Elle s’est sentie très fatiguée et avait mal au dos. Ensuite, elle s’est rendue à Kinshasa. Vendredi (12 février), elle s’est rendue chez son médecin. Elle avait un peu de fièvre.

Le diagnostic ? Les symptômes de la grippe… Le soir, elle a encore assisté à un spectacle de sa fille. Dimanche, elle s’est sentie mieux, mais lundi soir son état s’est empiré. Du coup, elle est retournée chez le médecin, qui a procédé à un examen sanguin « .

Mardi 16 février, le médecin l’a appelée dès le matin en lui disant qu’elle devait être hospitalisée d’urgence. Elle a été prise en charge par une équipe de l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers. Mais il était déjà trop tard. Mercredi matin, l’hôtesse succombait à une forme extrêmement agressive de malaria cérébrale. Du côté de Brussels Airlines, on explique être « sous le choc ».

L’employée de BA laisse derrière elle son mari, Marc Embrechts, et sa fille Amber (14 ans). Sous le choc, sa famille directe n’a pas trouvé la force pour réagir dans la presse. « C’est un drame immense », pleure sa belle-mère Lea Beeldens. « La dernière chose qu’elle m’a dite, c’est qu’elle ne se sentait pas bien, mais qu’elle s’en sortirait et qu’elle était déjà en train de préparer ses valises pour un autre vol ».

« Il n’existe aucun vaccin contre la malaria, rappelle le porte-parole Wencke Lemmes-Pireaux. Le traitement préventif est lourd et a des effets néfastes pour la santé des personnes se rendant régulièrement dans des zones à risques ». Les premiers symptômes de la malaria ressemblent à ceux d’une simple grippe, ce qui complique le diagnostic. «En cas de doute, nous demandons aux employés de contacter immédiatement l’ Institut de Médecine Tropicale à Anvers, avec lequel nous mettons régulièrement à jour nos procédures ».

Chaque employé du personnel navigant reçoit un kit médical, avec notamment un produit anti-moustique. »On donne des consignes claires dans les pays à risque, comme le fait de mettre des longues manches, de se vêtir en clair et ne de pas sortir le soir. Mais le risque zéro n’existe pas. On voit difficilement ce qu’on peut faire de plus ». Chaque année, Brussels Airlines, qui a de nombreux vols vers l’Afrique où sévit le virus, recense 2 à 3 employés touchés par la malaria. Mais c’est la première fois que celui-ci a des conséquences tragiques. « Inge nous accompagnait depuis les début de Brussels Airlines. On est sous le choc. »

De cas de malaria mortels restent rares parmi les équipages des compagnies aériennes. En juin dernier, une hôtesse de Turkish Airlines décédait dans des circonstances semblables après un vol à Lagos au Nigéria.

Un vaccin expérimental prometteur

Un vaccin expérimental contre P. falciparum, connu sous le nom de RTS,S/AS01 a été évalué dans le cadre d’un vaste essai clinique dans 7 pays d’Afrique. Au vu des résultats très encourageant, l’Agence européenne des médicaments donné un avis favorable en juillet 2015. Deux groupes consultatifs de l’Organisation mondiale de la santé ont également recommandé la mise en œuvre de projets pilotes dans les pays africains les plus touchés. Ces derniers pourraient permettre le déploiement de ce vaccin d’ici 3 à 5 ans.

Selon les dernières estimations de l’OMS, publiées en décembre dernier, on a compté en 2015, 214 millions de cas de paludisme et 438 000 décès. La grande majorité des décès survient en Afrique subsaharienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :