Croissance soutenue du tourisme européen avant le pic de la saison estivale

Le tourisme européen résiste bien dans les moments difficiles. Une grande majorité des destinations a vu une augmentation exceptionnelle des arrivées de touristes au cours des cinq premiers mois de l’année, avec l’enregistrement d’une croissance à deux chiffres.

Selon la dernière publication « Tourisme européen 2016 – Tendances et perspectives » de la Commission européenne du tourisme, les premières destinations à se démarquer sont l’Islande (+35 %), la Slovaquie (+24 %) et Chypre (+21 %). Une forte croissance est également rapportée en Irlande (+17 %) et en Roumanie (+16 %), tandis que les destinations méditerranéennes traditionnelles comme le Portugal (+14 %) et l’Espagne (+13 %) atteignent des records en hors saisons. Cet élan positif est principalement stimulé par l’amélioration des conditions économiques, les efforts constamment déployés par les destinations afin d’augmenter le nombre de visiteurs hors saison et l’intérêt continu de grands marchés intrarégionaux et étrangers vis-à-vis des produits touristiques européens.

Par ailleurs, la demande russe a changé, car 13 des 27 destinations étudiées ont vu une reprise considérable depuis les baisses vécues au cours de la même période l’année dernière, particulièrement Chypre (+53 %) et Malte (+28 %). En revanche, la Turquie enregistre un déclin de 16 % des arrivées de touristes étrangers, attribuable à des problèmes de sécurité persistants. Les récentes attaques perpétrées à Atatürk, le premier aéroport du pays, sont attendues à avoir davantage d’impact sur l’industrie du tourisme de la Turquie dans un avenir proche.

Avancer dans un nuage d’incertitudes

Les flux sortants en provenance du Royaume-Uni (l’un des plus grands marchés d’origine de l’Europe) ont considérablement contribué à la performance du tourisme européen au cours des dernières décennies. Le Brexit suscite inévitablement des craintes liées au tourisme en ce qui concerne les tarifs aériens et l’avenir des voyages transfrontaliers. La faiblesse de la livre engendre immédiatement des augmentations de prix pour les Britanniques souhaitant se rendre à l’étranger. Toutefois, il reste encore à voir quel impact le Brexit aura sur les flux touristiques dans toute l’Europe, et si les principales destinations concernant ce marché ressentiront des effets à court terme. À l’inverse, l’Europe est devenue désormais encore plus attrayante pour les citoyens américains grâce à une livre et un euro plus faibles par rapport au dollar.

« Le tourisme en Europe reste toujours le principal moteur de croissance ainsi qu’un puissant outil de création d’emplois. Les autorités chargées du tourisme doivent continuer à travailler ensemble afin de conserver la position de leader occupée par l’Europe en tant que 1ère destination touristique dans le monde », a déclaré Eduardo Santander, directeur exécutif de la Commission européenne du tourisme.

Les responsables du secteur du tourisme sont invités à travailler dans un esprit de collaboration en vue de soutenir l’industrie du tourisme dans des moments difficiles et d’encourager la sécurité des voyages en Europe afin de favoriser la myriade d’offres qu’il reste encore à découvrir.

La publication « Tourisme européen 2016 – Tendances et perspectives » est téléchargeable gratuitement sur le site http://www.etc-corporate.org/reports/european-tourism-2016-trends-and-prospects-(q2-2016 )

Si vous avez aimé cet article, merci de liker, partager, commenter … faire vivre le blog et notre page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :