Vietnam, le marché flottant de Cai Rang (Cân Tho) sera en fête les 8 et 9 juillet

Le marché flottant de Cai Rang est situé près de la ville de Can Tho au sud du Vietnam, à environ trois heures de route de la capitale, Hô Chi Minh-Ville. S’étendant sur plus d’un kilomètre sur les eaux du Mékong, c’est le plus important marché de grossistes de fruits et légumes de cette région. Le delta du Mékong fournit d’ailleurs 60 % de tous les fruits du Vietnam.

Le marché flottant de Cai Rang a été reconnu par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme en tant qu’un des sept patrimoines culturels immatériels nationaux en 2016.

AA

Tout le commerce de ce marché a lieu sur l’eau, à bord d’embarcations de tailles variées. Dès l’aube, les marchands lèvent l’ancre pour s’approcher des bateaux des grossistes où ils viennent s’approvisionner. Certains revendent ensuite la marchandise directement à des particuliers ou encore à des détaillants qui revendent à leur tour les denrées dans les marchés des villages avoisinants. À l’heure de pointe, ce sont des centaines de barques qui s’entrecroisent dans un va-et-vient incessant où s’échangent bananes, pastèques, ananas, riz… et quelques cris en guise de coups de klaxon !

Le fleuve a longtemps représenté le principal moyen de transport de la région. Le marché de Cai Rang existe depuis environ 200 ans. Avec le développement du réseau routier, on aurait pu croire que ce marché flottant allait disparaître. Le commerce sur le Mékong reste pourtant très actif. Le mode de vie qui se déploie autour de ces transactions aquatiques est profondément ancré dans la population. Les vendeurs de la région sont en général issus d’une lignée de marchands depuis des générations. Plusieurs vivent en permanence sur leur bateau et s’approvisionnent au quotidien chez leurs voisins.

C’est fou ce qu’on peut faire tenir sur une petite barque ! Certains commerçants y ont installé des cuisines complètes et préparent des repas chauds dans un équilibre précaire. Ces cantines ambulantes livrent soupes, thé, café, friandises et autres victuailles directement aux bateaux de leurs clients. Des petits revendeurs rament même à bonne distance du marché, dans les nombreux canaux de la région, pour offrir leurs fruits et légumes aux habitants des rives, et ce, sans jamais quitter l’eau.

La notion du « vivre ensemble » est très forte en ce village aquatique où les sourires abondent. Les maisons à deux étages bâties directement sur des bateaux côtoient les abris de fortune assemblés sur de petites barques dans une proximité dont les gens ne semblent pas se formaliser. Quand le voisin du bateau d’à côté décide de faire jouer son karaoké à tue-tête, on se contente de détourner les oreilles pour se concentrer sur le son des vagues.

Il est évident que les gens de la région éprouvent un attachement profond pour ce marché. Pour des raisons traditionnelles, économiques et de plus en plus touristiques, il est permis de croire que ce lieu unique restera à flots encore longtemps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :