Chupinazo, procession, dianes, encierro et corrida, Pamplona accueille la San Fermin 2016

Les fêtes de la San Fermin, à Pampelune en Navarre, s’ouvriront ce mercredi 6 juillet et se prolongeront jusqu’au 14 juillet.
La ville de Pampelune est connue dans le monde entier pour ses « sanfermines » (fêtes de la Saint Firmin). Des milliers de personnes s’y rendent chaque année pour vivre le risque et l’émotion de ses populaires courses de taureaux, immortalisées par Hemingway dans son roman Le soleil se lève aussi. Pendant neuf jours, vêtus du costume blanc et rouge typique, les habitants de la ville et les visiteurs se laissent gagner par l’esprit de fête qui émane des rues à chaque instant.

Fête annuelle depuis 1591, la longue semaine de festivités célèbre Saint Firmin, patron de la Navarre. Au IIIème siècle, quand Pampelune faisait partie de l’Empire Romain, Saint Firmin fut converti à la chrétienté par un évêque français : Saint Saturnin venu à Pampelune prêcher la bonne parole. Saint Firmin voyagea ensuite en France pour y étudier et devenir lui-même évêque.
Il suivit ensuit les traces de Saint Saturnin mais se retrouva confronté à des Français contre ses actions. Refusant d’abandonner sa cause, Saint Firmin fut décapité et inhumé. Cependant, une partie de sa dépouille mortelle se retrouva dans sa ville natale de Pampelune, le rendant populaire. Si populaire que très vite, les habitants décidèrent de célébrer une fête en son honneur. Mais, le pourquoi du comment s’est transformé cette célébration en une semaine entière de fête et de corridas comme nous la connaissons aujourd’hui reste un grand mystère…

Les moments à ne rater sous aucun prétexte.

1 Le Chupinazo
Mercredi 6 juillet, dés les premières heures de la matinée, la minuscule place de la mairie vire blanc et rouge. Un marée compacte, rugissante et rincée de sangria s’agglutine sous le balcon de l’hôtel de Ville.
Le coup d’envoi des fêtes à lieu à midi pile. Mais il faut être fou pour vouloir assister à l’ouverture dans ce chaudron. Sur la plaza del Castillo, juste à côté, au moins, on respire.

L’encierro au tout petit matin
C’est l’événement le plus populaire des Sanfermines, celui qui a fait connaître ces fêtes à travers le monde:l’encierro.
En quelques minutes, les coureurs dévalent un parcours de 848,6 mètres, sous les encouragements des grappes de spectateurs perchés sur les balcons. Ceux qui rêvent d’exploit, ou les plus aguerris, s’approchent, jusqu’à les toucher, des énormes bêtes, six taureaux de combat guidés par six boeufs.

D’autres gardent leurs distances. Mais souvent, la maladresse et l’inexpérience de certains, trop téméraires ou au contraire terrorisés, ajoutent au danger.

La course a lieu tous les matins, à partir du 7 juillet, à 8 heures. Les barrières sur le bord du parcours sont prises d’assaut dès 7 heures du matin.

La célébrité de la fête gagnera le monde entier au début du 20e siècle sous la plume d’Ernest Hemingway, l’écrivain et journaliste américain qui en fera la toile de fond de son roman « Le soleil se lève aussi », publié en 1926.

Conseil : commander café et churros et assister à la course retransmise à la télé depuis un bar, ou depuis les arènes de Pampelune, l’arrivée est spectaculaire. Elle est suivie d’un spectacle de vachettes.

AA

AA10

Le défilé géants
Le défilé des géants se déroule tous les matins peu après l’encierro vers 9h30. Ces énormes personnages que l’on voit danser maladroitement dans les rues représentent les rois de la terre.

La crème des artificiers, toutes les nuits
Chaque soir à 23 heures se déroule un concours de feux d’artifice. Les feux sont tirés depuis la Ciudadela. Pour en profiter, il faut s’éloigner du vieux Pampelune. L’un des meilleurs points de vue est le parc de la Vuelta del Castillo.

http://www.turismo.navarra.es/fre/propuestas/san-fermines/desarrollo/programa.htm

http://www.pamplona.es/VerPagina.asp?idPag=1&idioma=1

Obama à Pampelune pour la San Fermin 2016 ?

Incroyable, mais peut-être vrai ! Barack Obama pourrait faire un crochet par les célébrissimes fêtes de Pampelune lors de sa prochaine visite en Espagne.

La perspective fait grand bruit de l’autre côté des Pyrénées. Le porte-parole de la Maison blanche Josh Earnest a déclaré que le président des Etats-Unis Barack Obama assisterait « probablement » à la San Fermin. Ceci dans le cadre de a visite d’Etat en Espagne du 9 au 11 juillet. Il est probable que cela l’intéresse », a-t-il précisé tout en indiquant qu’on ne pouvait être certain que le programme du Président des Etat-Unis l’autoriserait.
Du côté de la presse espagnole, on est assez optimiste, et l’emballement n’a pas tardé à se faire jour sur les réseaux sociaux.

Complément d’information

La tauromachie et sa relation à la religion.
http://www.la-question.net/archive/2009/06/03/l-eglise-catholique-et-la-corrida.html

Manifestation choc contre les lâchers de taureaux à Pampelune
http://www.20minutes.fr/monde/1645835-20150704-espagne-manifestation-choc-contre-lachers-taureaux-pampelune

AA2

A Pampelune, le nettoyage devient un sport !
http://www.20minutes.fr/monde/971475-20120714-san-fermin-pampelune-nettoyage-devient-sport

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :