Les groupes touristiques interdits dans le quartier de Nanluoguxiang de Beijing

A Beijing, au début de ce mois, le quartier de Nanluoguxiang était bondé pendant les congés du Festival Qingming. Selon les autorités municipales du tourisme, le nombre de visiteurs peut y atteindre 100 000 par jour pendant les jours fériés.

Nanluoguxiang, une célèbre vieille ruelle de Beijing où fourmillent petites boutiques touristiques, bars et restaurants, est devenue victime de son propre succès et ne pourra désormais plus accueillir de groupes en raison du trop grand nombre de personnes qui visitent ce site pittoresque chaque jour.
Les autorités municipales du tourisme de Beijing ont annoncé que la modification prendra effet à compter de lundi.
Selon la Commission municipale du développement du tourisme de Beijing, plus de 30 000 personnes visitent cette ruelle chaque jour de la semaine, et ce nombre grimpe à 50 000 le week-end et même 100 000 les jours fériés.

D’après les spécifications de l’autorité nationale du tourisme, l’afflux quotidien de visiteurs dépasse largement la capacité de visite en toute sécurité de Nanluoguxiang, qui peut accueillir de façon confortable 17 000 visiteurs par jour. Toujours selon l’autorité, un nombre inférieur de visiteurs quotidiens garantirait la sécurité des touristes et la qualité de l’environnement, mais il améliorerait aussi la vie des habitants du voisinage.
Les critiques de la situation actuelle de sur-fréquentation soutiennent que les hordes de touristes fréquentant cette rue provoquent des engorgements de la circulation dans le quartier et laissent peu de place aux véhicules d’urgence ou d’espace en cas d’évacuation. Elles constitueraient également un risque pour les bâtiments historiques.

Les autorités du tourisme ont également approuvé le retrait de la ruelle de la liste des zones touristiques nationales de niveau AAA de Beijing, ce qui, espèrent-elles, permettra de réduire le nombre de visiteurs.

Nanluoguxiang, qui fut l’un des 25 premiers blocs de rues historiques et culturelles à bénéficier d’une protection à Beijing, a une histoire qui remonte à plus de 740 ans. Elle fait 787 mètres de long et compte huit allées symétriques, appelées hutong, de chaque côté.
De nombreux sites touristiques de la capitale, comme la Cité Interdite, ont également connu des problèmes similaires en raison du trop grand nombre de visiteurs et mis en place des restrictions d’accès.

Dans le cas de la Cité Interdite, quelque 80 000 personnes la visitent actuellement chaque jour, à la suite des restrictions mises en vigueur l’année dernière. Auparavant, lors des jours de grande affluence, le site pouvait accueillir jusqu’à 180 000 visiteurs.

article french.china.org.cn

Si vous avez aimé cet article, merci de liker, partager, commenter … faire vivre le blog et notre page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :