Deux Boeing 737 d’Air Méditerranée mis aux enchères à l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées

Suite à la liquidation judiciaire de la compagnie aérienne Air Méditerranée, dont le siège social se situe à Juillan, deux Boeing 737-500 sont mis aux enchères le 26 avril, à l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

Mise à prix : 1,3 M€.
C’est une vente aux enchères quelque peu exotique à laquelle va procéder l’étude du commissaire-priseur de Tarbes, Me Henri Adam, le mardi 26 avril, à 14 heures, sur le tarmac de l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

Deux Boeing 737-500 de 131 places chacun sont mis à prix à 1,3 M€ (12 % de frais d’adjudication et TVA en sus). Le plus récent, de 1998, volait sous la bannière Hermès Airlines, filiale grecque d’Air Méditerranée qui avait été créée en 2011 par le président de la compagnie Antoine Ferretti pour redresser en vain les comptes de cette dernière. Il est estimé entre 1,3 M€ et 2 M€.
Le second, directement siglé Air Méditerranée, date de 1996 et est estimé entre 1,3 M€ et 1,8 M€. «Ce sont des avions en parfait état de vol, déclare un spécialiste technique.
Ils ont toujours été entretenus selon la réglementation en vigueur. Le plus récent des deux avions a passé la grande visite technique il y a moins d’un an. Ils peuvent voler pendant encore vingt ans au minimum. Par ailleurs, ce sont des avions qui sont capables de voler en autonomie sur des trajets plus longs, par exemple Marseille-Dakar, que des appareils plus modernes comme l’A 318.»
Autant dire que la liquidation judiciaire de la compagnie Air Méditerranée risque de faire au moins quelques heureux puisque de nombreux acheteurs se sont déjà manifestés auprès de Me Jean-Pierre Abbadie, le liquidateur judiciaire. Pour un tiers, il s’agit de sociétés qui louent des avions à des compagnies pour des durées courtes d’un à deux ans, pour deux tiers de courtiers qui revendent ensuite les avions pour les démanteler à des entreprises comme Tarmac Aerosave.

50.000 € de dépôt de garantie
Les conditions à remplir pour participer à la vente aux enchères du mardi 26 avril sont drastiques, afin d’écarter les éventuels curieux. Pour avoir le droit de participer, les acheteurs potentiels doivent procéder à un dépôt de garantie de 50.000 € minimum par virement bancaire, 24 heures avant la vente aux enchères. S’ils souhaitent voir les appareils de près, ils doivent faire une demande 48 heures à l’avance afin de respecter la procédure de sécurité en vigueur.

http://www.interencheres.com/fr/vehicules/vente-de-2-boeing-737-500-apres-lj-air-mediterranee/vente-de-2-boeing-737-500-apres-lj-air-mediterranee-ie_v73938/6211311/solr

Air Méditerranée

Créée le 1er avril 1997 par le Tarbais Antoine Ferretti (ce qui explique le maintien du siège social en Hautes-Pyrénées), l’entreprise, dont l’essentiel des activités et des salariés sont en fait regroupés au Fauga (Haute-Garonne), n’aura donc pas passé le cap des deux décennies.

Air Méditerranée avait été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Tarbes le 14 janvier 2015. Le mois suivant, ses dirigeants obtenaient un report de la date de cessation de paiements, avant un nouveau dépôt des créances en octobre de la même année.

Les juges du tribunal de commerce, comme les partenaires commerciaux d’Air Méditerranée, avaient bon espoir que l’entreprise puisse être reprise dans de bonnes conditions afin de prendre un nouvel envol. Ainsi, le P-DG de Karavel Promovacances (repreneur de FRAM) estimait cohérente la poursuite de l’activité de la compagnie bigourdane.

Même Pôle Emploi y croyait qui, à la fin du mois dernier, proposait encore des postes de personnel navigant commercial pour l’été à venir.

Un temps, les espoirs ont reposé sur les intentions de l’homme d’affaires algérien Ali Haddad, membre du «premier cercle» du président Abdelaziz Bouteflika. Peu crédible, pour les juges tarbais. L’ultime proposition n’a pas eu l’heur de les séduire davantage. Les 220 salariés, jusqu’alors invités à poser le maximum de congés, seront les premières victimes de ce crash économique.

Si vous avez aimé cet article, merci de liker, partager, commenter … faire vivre le blog et notre page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :