Air News, 2eme semaine Mars 2016

Rien ne va plus pour la compagnie aérienne panafricaine à bas coût Fastjet. Cette dernière a lancé une nouvelle alerte sur résultats et prévoit d’accuser de nouvelles pertes en 2016. La cause de ces difficultés financières persistantes : la faiblesse de la demande sur son principal marché, la Tanzanie, et la faiblesse chronique des monnaies africaines. L’essentiel des coûts du transporteur est facturé en dollar alors que les recettes sont dans la monnaie des pays desservis.

FA

Fastjet disposait encore de 20 M$ de trésorerie à la fin février, somme que le transporteur juge suffisante pour couvrir ses besoins opérationnels. Pour autant, une nouvelle levée de fonds n’est pas à exclure. Or, déjà en avril 2015, les actionnaires de Fastjet avaient été contraints de remettre au pot 70 M$. Cette perspective ne plaît pas à Stelios Haji-Ioannou, ancien fondateur d’Easyjet et l’un des créateurs de Fastjet dont il détient 12 % du capital.

Il demande le départ de l’actuel directeur général, Ed Winter, lui reprochant d’avoir « trop dépensé » et de ne pas avoir suffisamment réduit la base de coûts de Fastjet. « Ed Winter a dépensé près de 114 M$ de liquidités au cours de ces trois dernières années », souligne Stelios Haji-Ioannou.

Norwegian relance ses vols saisonniers entre les antilles françaises et les Etas-Unis. A partir du 10 novembre prochain, les vols au départ de la Guadeloupe et de la Martinique vers Baltimore/Washington D.C., Boston et New-York, seront proposés pour 90 euros (aller-simple). Plus de 110.000 sièges seront disponibles entre les Antilles Françaises et la côte Est américaine.

EasyJet renforce Dubrovnik, Tivat et le Paris-Tel Aviv.
La compagnie aérienne low cost easyJet va lancer deux nouvelles liaisons vers les Balkans, reliant Londres à Dubrovnik en Croatie et à Tivat dans le Monténégro. Son Paris – Tel Aviv passera de trois à cinq vols par semaine dès le mois prochain.

TAP

TAP Portugal a annoncé de nouveaux vols non-stop au départ de l’aéroport international de New York – John F. Kennedy et de l’aéroport international de Boston à destination de Lisbonne. Les prix de lancement pour ces nouveaux vols sont en vente à partir de 568 € (taxes incluses) pour un aller-retour. Le nouveau service quotidien vers Boston débutera le 11 juin 2016 et celui vers JFK le 1er juillet 2016. Les deux destinations seront desservies avec les nouveaux Airbus A330 qui seront livrés en juin.

Air Europa connecte son réseau long-courrier au wi-fi.
Air Europa proposera « très bientôt » un accès au Wi-Fi en vol. La quasi-totalité des appareils long-courrier de la compagnie aérienne devraient être équipés du nouveau système eXConnect développé par Panasonic Avionics Corporation.

Les compagnies aériennes internationales renouent avec la Russie.
La compagnie américaine Delta Airlines rétablira ses vols à destination de la Russie à partir du 16 mai, a déclaré le représentant général de Delta Airlines en Russie Leonid Tarassov, cité par l’agence d’information TASS. En décembre 2015, la compagnie avait suspendu ses vols réguliers pour la Russie.

Pour le moment, Delta n’a pas fait de calculs concrets du taux d’occupation, car tout dépendra du niveau de la demande effective pour les destinations nord-américaines l’été prochain, explique Tarassov.

« La baisse du cours du rouble, survenue au cours des deux dernières années, et sa stabilisation actuelle, rendent la Russie de plus en plus attractive pour les touristes étrangers », explique Alexeï Kalatchev, analyste chez Finam. Il précise que ceci est indirectement attesté par le fait que la compagnie américaine Delta n’affiche pas de projets à long terme, mais se contente de rétablir les vols saisonniers.

Principales raisons
Outre Delta Airlines, Thai Airways envisage de reprendre les vols en Russie en automne, informe le périodique thaïlandais Nation. Selon le journal, la reprise des vols coïncide avec le début de la haute saison touristique en Thaïlande en octobre.

Le principal transporteur tchèque, Czech Airlines, envisage lui aussi d’augmenter prochainement le nombre de vols vers la Russie, selon le quotidien économique russe Kommersant.

BR

British Airways s’offre un salon newlook à Heathrow. Le nouveau salon First de la compagnie britannique, situé au coeur du Terminal 5 de l’aéroport London-Heathrow, vient d’être repensé. Il est présenté par BA comme plus confortable et relaxant, à l’intention des passagers First et membres Gold de l’Executive Club de la compagnie britannique. Le salon new look arbore notamment deux bars, dont un bar à champagne, un spa Elemis. L’espace First de British Airways à Heathrow est également 100% connecté avec un libre accès aux ordinateurs, une connexion wifi haut-débit et des prises disposées dans l’ensemble du salon. http://www.britishairways.com/fr-be/information/lounges/first-lounges

American Airlines annonce la reprise d’une correspondance directe et quotidienne au départ de Miami et à destination de Freeport (Grand Bahama Island). A compter du 2 juin 2016, il sera donc possible d’effectuer le même jour la liaison Paris CDG/Freeport Grand Bahama Island, via Miami. Les horaires seront les suivants : un départ de Paris à 12h20 et une arrivée à Miami à 16h, puis une correspondance directe à 18h01 permettant d’arriver à Freeport à 18h51.

8 choses qui pourraient changer avec l’arrivée du Centre de prédédouanement à l’Aéroport de Québec.
Québec l’aura finalement, son centre de prédédouanement américain. Mais au fait, pourquoi est-ce si important ?

1-Moins d’attente
Avec un centre de prédédouanement, les voyageurs qui se rendent aux États-Unis passeront les douanes américaines à Québec au lieu de rencontrer les douaniers à destination. Disons que vous allez à New York. Passer les douanes à Québec à 6h du matin, avant de partir, sera beaucoup plus court que de les traverser à New York à l’heure de pointe.

2-Des correspondances plus faciles
La différence la plus notable sera lors des voyages avec correspondances aux États-Unis. Les voyageurs dédouanés dès le départ n’auront plus à se préoccuper de leurs bagages lors des correspondances. Dans les gros aéroports, les avions prédédouanés peuvent se poser dans les terminaux domestiques, ce qui évitera bien souvent aux voyageurs la course folle entre le terminal international et le terminal domestique.

3-Des correspondances plus courtes
En évitant les douanes et les changements de terminaux, les voyageurs pourront prévoir des correspondances plus courtes dans les aéroports américains. Cette flexibilité augmentera le choix d’aéroports de correspondance pour plusieurs destinations et diminuera les risques de manquer l’avion ou d’être retardé en raison des délais aux douanes.

4-Plus d’aéroports accessibles
Ce n’est pas tous les aéroports qui ont des douanes. L’aéroport LaGuardia, à New York, n’a aucun douaniers. Avec un centre de prédédouanement, cette importante plaque tournante d’American Airlines et de Delta Air Lines deviendra accessible à partir de Québec. Autre l’exemple : l’aéroport Reagan de Washington.

5-Attrayant pour les transporteurs
En arrivant à l’aéroport aux États-Unis, un vol prédédouané a plus de choix de terminaux et de passerelles, ce qui augmente l’efficacité et diminue les coûts.

6-Plus de volume
L’expérience d’autres villes canadiennes a montré que l’inauguration d’un centre de prédédouanement américain entrainait une hausse du trafic transfrontalier. À Halifax, le nombre de passager vers les États-Unis a bondi de 16 %, l’année suivant l’inauguration du centre de prédédouanement, en 2006. Concrètement, les transporteurs pourraient augmenter la fréquence et voler avec de plus gros appareils vers les destinations américaines qu’ils desservent.

7-Plus de destinations desservies

L’aéroport de Québec espère que les transporteurs déjà présents ouvriront de nouvelles routes et que de nouveaux joueurs desserviront Québec pour augmenter le nombre de destinations accessibles à partir de YQB. Par exemple, le jour de l’ouverture du centre de prédédouanement à Halifax, American Airlines inaugurait une nouvelle liaison avec New York.

Les dirigeants de l’aéroport on déjà cité JetBlue et Alleagent comme exemple de compagnie aérienne qu’ils aimeraient attirer à Québec. Cependant, celles-ci ne desservent actuellement aucune ville canadienne.

8-Quelles sont ces nouvelles destinations potentielles?

Voici quelques pistes, en se basant sur l’offre actuelle et celle des aéroports comparables qui ont un centre de prédédounement (Winnipeg, Ottawa et Halifax).
L’Aéroport Laguardia de New York (qui n’a pas de douanes)
Las Vegas (la 2e destination la plus populaire au départ de Québec, selon Expedia)
Atlanta (l’aéroport Hartsfield-Jackson est le plus achalandé des États-Unis)
Tampa (la 10e destination la plus populaire au départ de Québec, selon Expedia. Cette destination est desservie à partir de Halifax et d’Ottawa)
Boston (Cette destination est desservie à partir de Halifax et d’Ottawa)
Washington-Dulles (Cette destination est desservie à partir d’Ottawa)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :