Thaïlande, Pattaya joue cartes sur table !

32 personnes ont été arrêtées après une descente de police aux effectifs pléthoriques puisque ce ne sont pas moins de 50 policiers et militaires qui sont intervenus. Des moyens considérables qui auraient pu s’expliquer s’il avait été question d’investir un tripot clandestin dans un quartier chaud de Bangkok, mais qui en l’espèce semblent assez disproportionnés puisque c’est un club de bridge situé dans un hôtel de luxe de Pattaya qui a été la cible de l’intervention !

La majorité des personnes interpellées se constituait d’expatriés, généralement des retraités, qui bien évidemment – puisqu’il s’agit de bridge – ne jouaient pas d’argent.

Il faut savoir qu’en Thaïlande une loi de 1935 interdit à quiconque de détenir plus de 120 cartes simultanément et qu’en plus les jeux de cartes utilisés doivent avoir un sceau gouvernemental.

Si les 32 personnes ont finalement été relâchées, elles ont néanmoins dû subir 12 heures de garde-à-vue et s’acquitter d’une amende de 5 000 bahts (approximativement 120€) chacune, notamment un Hollandais de 84 ans.

Le président de la fédération de bridge thaïlandaise (un jeu pourtant autorisé) a indiqué que les choses étaient en voie d’arrangement. Une licence allait être prochainement accordée au club du resort qui reste néanmoins provisoirement fermé. D’après les explications données par Chodchoy Sophonpanich, le Président de la fédération, l’intervention serait l’initiative de l’armée qui contrairement à la police ignorait que le bridge était une activité autorisée.

Pour mémoire, la Thaïlande est depuis plusieurs années dirigée par les militaires qui mènent une campagne active – et parfois musclée – contre la corruption et par extension contre des activités illicites comme je jeu clandestin.

CART
crédit photopattayatoday.net

Source fr.pokernews

Prosecution against the Bridge players in Pattya will continue says District Chief.
According to local news sources in Pattaya, Khun Chakorn, the district chief who instigated the raid on the local Bridge Club on the 1st of February has said that he fully intends to continue with the process of prosecution against 32 members of the Pattaya and Jomtien Bridge Club, and allow a judge to decide if anything illegal was taking place. He believes that offences have been committed. The issued warrant states that there were suspicions that offences were taking place that contravene Section 8 of the Playing Cards Act of 1935 that relates to playing cards and alcohol. Although no charges have been brought against the players, the District Chief believes offences were committed, an accusation being disputed by the Contract Bridge League of Thailand who have become involved in the case. They deny that the game of Bridge involves any form of gambling. The District Chief says that if he does not pursue the case it could set a precedent and encourage anybody playing cards to challenge the authorities in the future. He went on to say that he would prefer the case to be heard by a judge who can decide whether or not playing Bridge in Thailand is or is not against the law.

CARD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :