Décès de explorateur britannique Henry Worsley, lors de sa traversée en solitaire de l’Antarctique

L’explorateur britannique Henry Worsley est mort dimanche après avoir tenté la première traversée en solitaire de l’Antarctique, a annoncé lundi sa famille. L’ancien officier de 55 ans a appelé à l’aide alors qu’il ne se trouvait qu’à 50 kilomètres du but.

Il avait parcouru 1470 kilomètres en 71 jours. Evacué par air à Punta Arenas, au Chili, il n’a pas survécu. Les médecins ont diagnostiqué une péritonite bactérienne.

M. Worsley, père de deux enfants, était parti en novembre avec seulement une tente, des vivres et un équipement sommaire, pour cette expédition qui marquait le centième anniversaire d’une première tentative, également malheureuse, menée par son compatriote Ernest Shackleton.

Map showing the route Henry Worsley was taking across Antarctic. See SWNS story SWFAIL; An SAS hero on the brink of making history as the first adventurer to cross the Antarctic alone has called off his epic challenge - just 30 MILES from the end. Intrepid Henry Worsley, 55, set off on his quest to complete Shackleton's unfinished attempt of a century ago and become the first person to cross the Antarctic unaided. The ex-lieutenant colonel had passed the South Pole and trekked an exhausting 913 miles, battling minus 40C temperatures, whiteouts and treacherous ice. But the married father-of-two had to call time on his journey just 30 miles from the finish line due to utter exhaustion and extreme dehydration.
Map showing the route Henry Worsley was taking across Antarctic. See SWNS story SWFAIL; An SAS hero on the brink of making history as the first adventurer to cross the Antarctic alone has called off his epic challenge – just 30 MILES from the end. Intrepid Henry Worsley, 55, set off on his quest to complete Shackleton’s unfinished attempt of a century ago and become the first person to cross the Antarctic unaided. The ex-lieutenant colonel had passed the South Pole and trekked an exhausting 913 miles, battling minus 40C temperatures, whiteouts and treacherous ice. But the married father-of-two had to call time on his journey just 30 miles from the finish line due to utter exhaustion and extreme dehydration.
WOR

Les princes William et Harry, petits-fils de la reine Elizabeth, ont rendu hommage à Henry Worsley. « C’était un homme qui faisait preuve d’un grand courage et d’une grande détermination et nous sommes fiers d’avoir été associés à lui », ont-ils dit.

Henry Worsley levait des fonds pour The Endeavour Fund, association parrainée par le prince Harry qui vient en aide aux militaires blessés et aux anciens combattants.

http://shackletonsolo.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :