Pologne événement, Wroclaw revêt ses habits de capitale européenne de la culture 2016

Wroclaw, capitale européenne de la culture 2016 est devenue dès ce week-end, s’est offert dimanche un événement géant retraçant son histoire et glorifiant la culture européenne. Quelque 1500 danseurs, jongleurs, acrobates et musiciens polonais ont offert une fête futuriste.

Le spectacle, mis en scène par le Britannique Chris Baldwin, l’ordonnateur des jeux Olympiques de Londres, a commencé par quatre marches qui ont parcouru la quatrième ville de Pologne, conduits par quatre esprits – reconstruction, multiples confessions, inondation et innovation – symbolisés par des chars surmontés d’échafaudages fantaisistes où se produisaient des acrobates costumés.

Arrivés sur la place du Marché, les quatre chars esprits ont fusionné, puis ont fait grandir au-dessus d’eux une tour, sensée refléter la construction européenne.

Le spectacle s’est achevé avec des silhouettes ailées blanches, mi-anges mi-oiseaux descendant du ciel, et des canons à air propulsant des plumes blanches sur le public.

Plus de 100 événements accompagnaient le lancement de la fête culturelle, qui se déroulait parallèlement dans l’autre « capitale européenne » 2016, San Sebastián en Espagne.

Wroclaw, capitale européenne de la culture 2016 dès ce week-end, s’est offert dimanche un événement géant retraçant son histoire et glorifiant la culture européenne. Quelque 1500 danseurs, jongleurs, acrobates et musiciens polonais ont offert une fête futuriste.

Le spectacle, mis en scène par le Britannique Chris Baldwin, l’ordonnateur des jeux Olympiques de Londres, a commencé par quatre marches qui ont parcouru la quatrième ville de Pologne, conduits par quatre esprits – reconstruction, multiples confessions, inondation et innovation – symbolisés par des chars surmontés d’échafaudages fantaisistes où se produisaient des acrobates costumés.

Arrivés sur la place du Marché, les quatre chars esprits ont fusionné, puis ont fait grandir au-dessus d’eux une tour, sensée refléter la construction européenne.

Le spectacle s’est achevé avec des silhouettes ailées blanches, mi-anges mi-oiseaux descendant du ciel, et des canons à air propulsant des plumes blanches sur le public.

Plus de 100 événements accompagnaient le lancement de la fête culturelle, qui se déroulait parallèlement dans l’autre « capitale européenne » 2016, San Sebastián en Espagne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :