image

Costa Concordia: le corps de la dernière victime retrouvé

Le corps d’un serveur indien a été retrouvé à l’intérieur d’une cabine située sur le pont du navire. Le bateau est actuellement en cours de démolition à Gênes.
Le corps de la dernière victime du naufrage du paquebot Concordia a été retrouvé ce lundi 3 novembre à bord du navire qui est en cours de démolition dans le port de Gênes (nord-ouest), ont annoncé les médias italiens. Ce corps devrait donc être celui du serveur indien Russel Rebello, seul dont le cadavre n’avait pas encore été retrouvé.

image

Le corps du serveur indien se trouvaient à l’intérieur d’une cabine située sur le pont huit du navire», a indiqué sur son site internet le quotidien La Stampa, citant des sources locales.
Le corps auraient été retrouvées par des employés de Ship Recycling, le groupe qui s’occupe du démantèlement du paquebot dans le port de Gênes. Il était caché par des meubles renversés après l’accident et le naufrage, selon la même source.
Le naufrage du paquebot Concordia, le 13 janvier 2012, a fait 32 victimes, mais le corps de Russel Rebello n’avait pas pu être trouvé jusqu’à présent.

Le Concordia a été redressé et renfloué au cours des derniers mois et remorqué fin juillet depuis l’île du Giglio, où il gisait depuis son naufrage, jusqu’au port de Gênes.
C’est grâce aux travaux d’«allègement» que le corps a été retrouvé. Le bateau est à l’heure actuelle vidé de tout ce qu’il est possible d’enlever, de manière à l’alléger pour le transférer dans une seconde structure où il sera finalement découpé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s